chapelier


chapelier

chapelier, ière [ ʃapəlje, jɛr ] n. et adj.
• fin XIIe; de chapel chapeau
1Personne qui fait ou vend des chapeaux pour hommes, pour femmes ( modiste).
2 Adj. L'industrie chapelière.

chapelier nom masculin Chapeau obtenu à partir d'un cône de feutre ou de paille moulé. ● chapelier, chapelière nom (ancien français chapel, chapeau) Personne qui fabrique ou vend des chapeaux. Ouvrier, ouvrière qui moule les cônes de feutre sur une forme. ● chapelier, chapelière adjectif Relatif à la chapellerie.

chapelier, ère
n. Personne qui confectionne ou qui vend des chapeaux.

⇒CHAPELIER, IÈRE, subst.
A.— Celui, celle qui fait ou vend des chapeaux :
1. Ils [Bouvard et Pécuchet] reculèrent devant la dépense « d'un de ces chapeaux qui se plient, et qui portent le nom du chapelier Gibus, leur inventeur ».
FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 1, 1880, p. 88.
2. À ma première sortie dans les rues de la ville, je tombai en arrêt devant la boutique d'un chapelier, c'est-à-dire, plus particulièrement, devant un coquin de petit chapeau...
GIDE, Ainsi soit-il, 1951, p. 1197.
Emploi adj. Maître, ouvrier chapelier. Claude, pendant deux ans, s'était consumé d'amour pour une apprentie chapelière (ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 40).
B.— Malle chapelière ou chapelière. Malle à compartiments pour les chapeaux, les robes. Ce fut une bousculade effrénée dans les chambres, au grenier, partout. Jeanne avait descendu les chapelières (É. ESTAUNIÉ, Bonne-Dame, 1891, p. 45).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Pour la maintenance de [] muet, cf. chamelier et chancelier. Ds Ac. 1694-1878 au masc. et au fém., ds Ac. 1932 au masc. uniquement. Étymol. et Hist. 1. Ca 1210 subst. masc. capelier « personne qui fait des couronnes de fleurs » (RECLUS DE MOLLIENS, Miserere, éd. van Hamel, 195, 9 ds T.-L.) — 1614 (HULSIUS, Dict. françois-alemand...); 2. ca 1268 subst. masc. « personne qui fabrique des chapeaux », 1299 subst. fém. chapeliere (E. BOILEAU, Métiers, éd. G. B. Depping, p. 248; Ordonnances comm.-mét., ibid., 384); 1611 adj. (COTGR.); 3. 1877 [malle] chapelière (Gaz. des Trib., 11 févr., p. 145, 4e col. ds LITTRÉ). Dér. de l'a. fr. chapel (chapeau); suff. -ier. -ière. Fréq. abs. littér. Chapelier : 147. Chapelière : 2. Bbg. LEW. 1960, p. 210.

chapelier, ière [ʃapəlje, jɛʀ] n. et adj.
ÉTYM. Fin XIIe; de chapel. → Chapeau.
1 Personne qui fait ou vend des chapeaux pour hommes, pour femmes ( Modiste).
0 Claude, pendant deux ans, s'était consumé d'amour pour une apprentie chapelière, que chaque soir il accompagnait de loin (…)
Zola, l'Œuvre, p. 42.
tableau Noms de métiers.
2 Adj. Qui concerne les chapeaux. || L'industrie chapelière.Vx. || Malle chapelière : malle à chapeaux. → ci-dessous, 3.
3 N. f. || Chapelière : malle bombée, à compartiments, destinée à recevoir des chapeaux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chapelier — chapelier, ière (cha pe lié, liê r ) s. m. et f. Celui, celle qui fait ou vend des chapeaux d homme. •   Pradon a mis au jour un livre contre vous ; Et, chez le chapelier du coin de notre place, Autour d un caudebec j en ai lu la préface, BOILEAU …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chapelier — CHAPELIER. s. mas. Celni qui fait ou qui vend des chapeaux. Maître Chapelier. Marchand Chapelier. GarçonChapelier …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chapelier — Chapelier, ou Chapeliere, Coronarius, vel Coronaria. Chapelier qui fait chapeaux et bouquets de fleurs, Stephanoplocos. Plin …   Thresor de la langue françoyse

  • chapelier — Chapelier, [chapel]iere. sub. Artisan qui fait & vend des chapeaux. Maistre Chapelier …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Chapelier — (spr. Schapelüh), Isaak Reue Gui le Ch., geb. 1754 in Rennes, Advocat, wurde 1789 Mitglied der Nationalversammlung, wo er als Redner glänzte, bewirkte die Bildung der Nationalgarde, brachte zuerst die Errichtung des Comité des recherches in… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Chapelier — Le chapelier de ville exerce son métier dans une chapellerie. Il vend des chapeaux, des accessoires de tête… Il conseille les clients lors de l achat d un article en tenant compte des exigences du client, de sa physionomie, de sa silhouette, des… …   Wikipédia en Français

  • CHAPELIER — IÈRE. s. Celui, celle qui fait ou qui vend des chapeaux. Marchand chapelier. Garçon chapelier. La boutique d un chapelier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHAPELIER — n. m. Celui qui fait ou qui vend des chapeaux pour hommes et quelquefois aussi pour dames. Adjectivement, Malle chapelière ou simplement Chapelière, Malle disposée pour recevoir des chapeaux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chapelier — n. SHAPLyÎ, RE, E (Annecy | Albanais, Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Chapelier Fou (Batman) — Chapelier fou (personnage de comics) Pour les articles homonymes, voir Chapelier fou. Jervis Tetch Personnage de Batma …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.